Ce reportage photographique est réalisé

par la lentille de  M .Rachid Tagoulla

email: aka304@gmail.com  - GSM: (212) 76 27 30 43

voila un article sur le festival amarg ecris par  notre journaliste Lahsen Oulhadj du canada

http://oulhadjlahsen.blogspot.com/2008/08/abdellah-amennou-nous-avons-fait-mieux.html

affffffffffffff

mes gravures une insperation des motifs amazigh. et gravures rupestres .5 jours de travail continus

enfin le travail sur scene du festival amarg 06 au 09 aout 2008

a

ahwac

ahwach d'ait wadrim

aytbahhhahaha

le premier jour a ait baha

abelhadi

la grande soiree avec izenzaren

3lll

un homme tres  modeste et populaire ali faiq d'amarg-fusion

dans la soiree prive

modeste

ali_faiq

dda 3li

3lifaiq

ammmarg

3llllli

fares

voila M.Abderhman Fares le derecteur artistique du festival ;M.Abdellah Fandi .M.Hamid Talibi.ET M.Abdellah Sabiri

l3imma2

les photos sont fait par mon ami Rachid Tagoulla

i14

dda lahsen ubihi

3liss

une soiree inoubliable moulay brahim d'izenzarn et ali faiq d'amarg-fusion

cuhad

mulay 3li cuhad

dda_brahi2

petit dialogue avec dda Brahim Ubella militant et  chercheur amazigh

dda1

1ammori

vers la scene

ammm

am1

          akka 3li

voila les freres akkaf l'un des plus grands musiciens du maroc

ammms

l3mmuri

hicham

hicham akhenchi membre du troup tafsut de abdellah bouzndag

         

janti

                                                                  lhaj mohamed le fils de janti                                                

DDA_LHSEN

dda lahsen ubihi

mon_tableau

que pensez vous de mes symboles !!!!!

mon_tabl_et_bastam

avec med bastam

par hasard M.Brahim Akhyyat  est invite chez nous, mais ur iffagh umya zend ghwa zend ghwan

1

2

99

est ce que tu peux me présente a cet homme ! il ne sais pas qui suis-je!

12

ah voila ssi brahim je te presente l'artiste peintre de notre festival celui qui a fait les decorations et l'afiche de çe festival

c'est: abdellah amennou

10

ahhhhhh. donc c'est vous abdellah amennou!

13

mais tu nous as publier par tout les journaux les sites de net... tu nous as fais des grands problems toi

oui mais c'est mes droits  de faire tout ça

5

mais il ma dit(abilouch) qui'il a trouve la fiche sur le net

hhhhhhh (aft gis ula kiyyi)

14

et comme ça ur iffugh umya ayt l'amrec yuf igh aysen ka tsellat ulad t3acertn

petite article sur çe probleme

mardi, juillet 22, 2008

Un jeune militant amazigh berné

Amennou Abdellah est un jeune plasticien amazigh. Il met tout son talent au service de la promotion de l'amazighité. On le trouve presque dans toutes les activités amazighes organisées dans le Souss. De telles personnes on ne peut plus dynamiques et sincères, on les encourage du mieux qu'on peut. On ne les casse pas aussi vilement, aussi crassement. Or, c'est exactement ce qu' a fait M. Abilouch. Un comportement d'autant plus incompréhensible qu'il est le président, hélas, de la section agadiroise de l'AMREC, la plus vieille association amazighe au Maroc.

Que s'est réellement passé ? En fait, M. Abilouch avait demandé à Amennou Abdellah de réaliser l'affiche du festival du théâtre amazigh organisé dernièrement dans la capital du Souss, moyennant la modique somme de 1000 dh. Autant dire rien. Mais pas pour tout le monde. Et pour cause. Une fois que notre jeune plasticien a exigé son dû, M. Abilouch a été immédiatement frappé d'une amnésie presque immédiate. Avec une mauvaise foi sans pareil, il a nié catégoriquement le connaître. Pire, il a même prétendu ne l'avoir jamais rencontré et encore moins vu. Ne soyez surtout pas étonné, les adorateurs du dieu dirham sont ainsi. Et ils ne changeront pas de sitôt.

Mais que faire alors autant d'indécence ? Il faut savoir que notre artiste ne roule pas forcément sur l'or- il est issu d'une famille très modeste-, la dite somme ne l'aurait non plus enrichie. Mais il s'est senti trahi. Il a tout simplement adressé au président nationale de l'AMREC une lettre de protestation. En espérant bien sûr avoir son argent surtout que M. Abilouch ne le paye pas de sa poche. Tout le monde sait qu'il a été généreusement subventionné par l'IRCAM.

source:http://oulhadjlahsen.blogspot.com/2008/07/un-jeune-militant-amazigh-bern.html

autres: 

http://www.tamazghapress.com/index.php?option=com_content&view=article&id=187:amrec&catid=34:inghmissenmunnin&Itemid=53